Suivez votre régime diététique en utilisant vos cinq sens

Regime dietetique 5 sens  

Dans le cadre de votre régime diététique, faîtes fonctionner vos papilles

Nos menus diététiques sont composés de goûts et de saveurs variés. Mincir ne signifie pas manger des plat insipides, bien au contraire. Pour rester motivé durant toute la durée d’un régime diététique, mieux vaut déguster des mets appétissants. Notre volonté est de satisfaire vos papilles et d’enchanter votre palais. Le goût est bien sûr lié au produit lui-même, mais pour ressentir tous les arômes et les transmettre à votre organisme, les cinq sens humains sont bien sûr essentiels.

repas minceur repas minceur à domicile
JE COMMANDE MON PROGRAMME Femmes Hommes

Votre régime diététique active vos sens

Distinguer les arômes et les saveurs des plats de votre régime diététique

Précisément, le goût fait plus particulièrement appel à la saveur, à l’arôme et aux sensations trigéminales. Lorsque vous mettez un aliment à votre bouche, que ce soit dans le cadre d’un régime diététique livré à domicile ou pas, les saveurs sont perçues immédiatement grâce à la gustation. Elle permet de ressentir cinq saveurs : le sucré, le salé, l’amer, l’acide, et l’umami.

Cette cinquième saveur de base est définie par un terme japonais conjuguant les mots goût et délicieux. L’umami est associée aux viandes grillées, aux soupes miso, au fromage et aux tomates. Le goût du gras est également unique ; certains spécialistes estiment qu’il pourrait être ajouté comme sixième saveur. En effet, les triglycérides donnent une texture agréable et une onctuosité bien particulière. L’odeur et l’arôme sont perçus par le sens de l’olfaction (le nez). C’est en effet votre odorat qui permet de différencier l’arôme d’une pêche, d’une groseille ou d’une banane.

L’INRA (Institut de recherche agro-alimentaire) précise que grâce à « une ouverture au fond de la bouche communiquant avec le nez, les arômes libérés en bouche lors de la mastication, peuvent remonter dans les fosses nasales et stimuler les neurones de l'épithélium olfactif. » Ce fonctionnement se fait bien sûr automatiquement. Faîtes-en bon usage lors de d’un régime diététique, et vous évitez ainsi de vous lasser.

Plaisir de manger et régime diététique sont possibles

Le système trigéminal permet de déterminer si l’aliment est frais, piquant, pétillant, ou chaud.

Il porte ce nom car il dépend de l’activation du nerf trijumeau, dont les trois branches se situent dans le nez, la bouche, les yeux. Vous comprenez mieux pourquoi on utilise l’expression : « la moutarde me monde au nez. » Lorsque vous consommez en trop grande quantité ce condiment, vous ressentez fortement des picotements à la fois dans la bouche, au niveau du nez et des yeux. Le goût, l’odorat et système trigéminal sont les trois sens essentiellement activés par des molécules présentes dans les aliments, y compris dans le cadre d’un programme de régime diététique de plats cuisinés.

Mais nos autres sens jouent aussi un rôle dans la construction du goût. La vision donne des informations sur l’apparence des aliments et peut faire saliver. L’ouïe renseigne sur le croustillant d’un morceau de pain ou le craquant d’une pomme. Enfin, le toucher permet d’anticiper sur la texture et permet aussi de distinguer de la maturité d’un fruit, par exemple. Le plaisir de la dégustation est également lié au contexte dans lequel vous mangez. Faîte une pause, prenez le temps de vous asseoir et savourez les plats de votre régime diététique. En favorisant la mastication, vous augmenterez la satiété et le réconfort lors des repas.

plat dietbon