Menu de régime : est-ce qu’une journée libre s’impose ?

Menu régime journée libre  

Maniez les menus de régime avec souplesse pour durer

Suivre un régime et se contraindre à consommer des menus de régime, demande une motivation et un engagement quotidien. L’entourage doit être un soutien et respecter au mieux votre choix et le contenu de vos repas. Toutefois, il convient de mettre en place un cadre suffisamment souple, pour vous permettre de conserver une vie sociale « presque normale », malgré votre programme de régime. Un déjeuner chez votre grand-mère ne doit pas se traduire en parcours du combattant, transformant ce moment de plaisir en calvaire.

repas minceur repas minceur à domicile
JE COMMANDE MON PROGRAMME Femmes Hommes

Apprenez à gérer vos repas en dehors des menus de régime

Les petits écarts seront rattrapés grâce à votre programme de menus de régime

Voici pourquoi nous vous conseillons de vous autoriser une journée libre dans la semaine. Vous consommez pendant six jours de la semaines vos menus de régime préparés, le septième jour est libre et vous permet de gérer vos repas en toute autonomie. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi partager votre journée libre et optez pour deux demi journées dans la semaine. Exemple : vous allez au restaurant avec des collègues le jeudi midi et le dimanche, vous participez à un repas en famille. Acceptez de faire quelques écarts pendant la journée libre, sans culpabiliser surtout. La culpabilisation est un blocage psychique qui n’offre pas la possibilité de mincir sereinement. Bien sûr, il ne s’agit pas de vous lâcher totalement. Trouvez la juste mesure entre vos journées habituelles et cette journée off où le plaisir est à l’honneur.

Si vous redoutez de faire des erreurs, servez-vous des conseils de votre diététicienne ou consultez la fiche dédiée à la journée libre, visible sur votre espace client. Ce sont deux appuis vraiment intéressants et rassurants qui éviteront de compromettre vos menus de régime pris au cours de la semaine. Lors d’une invitation dominicale, privilégiez les aliments light à l’apéritif. Préférez les bâtonnets de crudités avec leur vinaigrette, plutôt que les mini-pizzas et le chorizo. Attention aux cacahuètes, pistaches et autres amuse-bouche salés qui représentent un danger pour votre ligne.

Vous pouvez boire une flûte de champagne ou un verre de vin rouge, à condition de boire uniquement un verre, puis consommez uniquement de l’eau pendant le repas qui suit.

Sortir du cadre des menus de régime sans excès

Pendant un repas festif, consommez des crudités et des légumes verts de préférence, si vous avez la chance d’en bénéficier.

Mangez-en à volonté, comme vous le faîtes avec vos menus de régime ; cela vous évitera de craquer sur d’autres plats riches, tels qu’une viande en sauce ou un gratin de pommes de terre.

Si la maîtresse de maison n’a prévu qu’un seul plat de féculents, sans légumes verts, prenez une portion maximum de 100 grammes de riz ou de pâtes. Souvenez-vous à peu près de la quantité que vous consommer pendant la semaine, avec vos menus de régime cuisinés. Evitez le fromage ou acceptez un ou deux petits morceaux du plateau présenté, uniquement dans l’objectif de faire honneur au repas.

Au moment du dessert, vous pouvez manger un morceau de tarte de taille raisonnable, mais refusez catégoriquement une grosse part de gâteau recouverte de Chantilly.

Une journée libre oui, une orgie non !

plat dietbon