Retrouvez toutes les réponses concernant notre programme sur Aide Dietbon

Comment gérer ses envies de manger émotionnelles ?

solenne diet

  •  par Camille, Diététicienne Dietbon  •  

votre pesée

Bonjour ,

Vous avez passé une journée terriblement stressante et pour vous réconforter vous décidez de vous acheter votre pâtisserie préférée. Dès la première bouchée, vous vous sentez soulagée et en un rien de temps votre pâtisserie est déjà terminée. Vous avez tout mangé sans prendre le temps d’en profiter.

C’est ce que l’on appelle « manger ses émotions », c’est-à-dire se réconforter avec de la nourriture lorsque l’on se sent stressé, en colère, ou triste, même si l’on n’a pas faim. Cela arrive aussi avec les émotions positives : la joie, l’excitation par exemple.

Les apports caloriques augmentent petit à petit mais le métabolisme, lui, ne bouge pas d’un iota ! Et sans surprise c’est comme ça que vous revenez petit à petit à votre poids initial et parfois avec quelques kilos en plus.

Quelle est la solution ?

Si vous mangez pour des raisons autres que pour rassasier votre faim, il est temps de changer vos habitudes. L’alimentation en pleine conscience est une technique qui consiste à porter attention à ses choix alimentaires et à être conscient de ce qui se passe dans son corps et son esprit.

Cela consiste à vous concentrer sur vos réactions émotionnelles et physiques avant, pendant et après une collation ou un repas, sans porter de jugement sur vous-même. Vous vivez l’expérience d’un repas avec tous vos sens, de façon à vraiment goûter, entendre, renifler et déguster votre nourriture. Cela enlève le sentiment de culpabilité à l’égard des choix alimentaires et vous permet de vous concentrer sur ce que vous ressentez vraiment lorsque vous avez faim et que vous êtes rassasié.

Voici nos quelques conseils à mettre en pratique et à explorer ensuite avec l’aide de votre diététicienne :

Conseil n°1 : Notez vos ressentis

A chaque fois qu’une envie de manger émotionnelle survient, pensez à noter sur un papier ce que vous pensez en être les origines (ex : j’ai mangé un pain au chocolat car je m’ennuyais). De cette façon, vous pourrez mieux identifier les émotions plus à même de vous faire craquer et travailler dessus.

Conseil n°2 : Brisez le cycle

Si vous découvrez une tendance négative, prenez les moyens pour la modifier. Vous pourriez peut-être remplacer la malbouffe par des choix plus sains, ou réduire la taille des portions. Ou faire une promenade pour vous distraire lorsque la tentation est trop forte.

Conseil n°3 : Éliminez les distractions

Lorsque vous mangez, fermez tous les écrans et concentrez-vous sur votre nourriture, sur le goût, les odeurs et l’apparence. Dégustez chaque bouchée et portez attention aux indications de satiété.

Conseil n°4 : Évaluez et mangez

Lorsque vous êtes tenté de grignoter, prenez un moment pour évaluer votre faim sur une échelle de 1 à 5. Avez-vous réellement faim, ou vous ennuyez-vous ? Commencez avec un verre d’eau. Parfois la soif se fait passer pour la faim. Après quelques minutes, si vous avez encore faim, mangez.

Conseil n°5 : Augmentez vos efforts progressivement

Fixez-vous de petits objectifs pour modifier votre comportement. Par exemple, commencez par prendre vos repas à table plutôt que sur le pouce, déposez votre fourchette entre les bouchées pour prendre le temps de déguster vos aliments

Nous vous souhaitons une belle semaine minceur,

L'équipe Dietbon

 

Plus de 6 500 personnes suivent actuellement
le programme depuis notre groupe Facebook !
Bénéficiez de leur soutien !