Semaine n°21

Objectif : les tablettes ?

solenne diet

  •  par Solenne , Diététicienne Dietbon  •  

abdos

Bonjour ,

Des abdos dessinés, tout le monde en rêve. Sans en arriver là forcément, réduire son tour de taille reste indispensable. Plus qu’une question d’esthétique, c’est pour la santé qu’il est urgent de s’attaquer à la graisse abdominale.

La graisse viscérale, délétère

Pour les hommes, un tour de taille entre 94 et 101 cm correspond à un surpoids, et plus de 101 cm correspond à l’obésité. Pour les femmes, un tour de taille entre 80 et 88 cm correspond à un surpoids, et plus de 88 cm correspond à l’obésité.

 

La graisse viscérale, délétère

Qu’appelle-t-on graisse viscérale ?

Au niveau du ventre, la graisse peut s’accumuler sous la peau, on parle alors de graisse “sous cutanée”, mais elle peut également se déposer autour des organes (intestin, estomac, foie, pancréas…), on parle alors de graisse viscérale.

Lors du dernier Congrès de la Société Européenne de cardiologie, une étude sur la graisse abdominale a été présentée, confirmant que la graisse viscérale était particulièrement dangereuse et délétère pour la santé.

En effet, le Dr. Drexel explique que la graisse abdominale se retrouve directement dans le foie, qui produit des molécules augmentant la résistance à l'insuline menant au diabète. De plus, ces graisses logées profondément dans l'abdomen s’avèrent plus nocives car elles sécrètent plus de substances inflammatoires.

Bien que l’IMC (Indice de Masse Corporelle) soit reconnu et largement utilisé pour détecter surpoids et obésité, il connaît ses limites, notamment pour les personnes très musclées mais également parce qu’il ne permet pas d’évaluer la présence de graisse viscérale.

En parallèle du calcul de l’IMC, il apparaît donc indispensable de mesurer son tour de taille. En effet, plus le tour de taille est élevé, plus la graisse abdominale est présente or, c’est cette graisse en particulier qui prédispose au diabète et aux maladies cardiovasculaires comme l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie, l'hypertriglycéridémie etc.

Mesurez votre tour de taille à l’aide d’un mètre de couturière, sans rentrer le ventre, placez-le à l’horizontale, à mi distance sur la ligne médio axillaire entre le rebord costal (sous le dernier os de la cage thoracique) et l’os iliaque (hanche).

Pour les hommes, un tour de taille entre 94 et 101 cm correspond à un surpoids, et plus de 101 cm correspond à l’obésité. Pour les femmes, un tour de taille entre 80 et 88 cm correspond à un surpoids, et plus de 88 cm correspond à l’obésité.

Cette mesure présente un intérêt pour les personnes ayant un IMC compris entre 25 et 35. En effet, cela permet de mieux évaluer le taux de graisse abdominale viscérale du patient.

L’obésité abdominale peut induire :

  • une hyper insulinémie
  • une intolérance au glucose
  • une hyper triglycéridémie
  • une diminution du HDL cholestérol
  • des LDL petites et denses
  • une HTA
  • une augmentation du risque cardio vasculaire

  • Pour agir sur cette graisse viscérale, deux leviers : un plan alimentaire équilibré pauvre en graisses et en sucres ajoutés (ce que vous faites déjà en suivant le programme Dietbon) et une activité physique régulière avec renforcement musculaire localisé au niveau abdominal.

Quelques exercices efficaces pour renforcer et dessiner ses abdos

Afin de travailler votre ceinture abdominale, rien de tel que des entraînements ciblés. Vous pourrez trouver les exercices les plus connus et les plus efficaces (le gainage, les crunchs, relevés de jambes et la cuillère…) :

  • dans votre espace personnel en ligne, rubrique “Mon Activité Physique”.
  • sur internet, via des tutoriels explicatifs.
  • auprès d’un coach sportif dans une salle de sport ou à domicile.
  • auprès de votre kiné.
  • Certaines activités ont la particularité de travailler essentiellement les abdos, comme le Pilate qui insiste tout particulièrement sur le transverse.

    N’oubliez pas d’associer à cela des séances de cardio (footing, natation, vélo…) pour “sécher” plus globalement et stimuler votre système cardio vasculaire.

    Nous vous souhaitons une belle semaine minceur ! A lundi prochain,

     

Challenge n°21 Cette semaine, je mise sur mes abdos.

Avec les abdominaux, comme pour la majorité des exercices de renforcement musculaire, le plus important est la régularité. Cette semaine, misez sur les abdos en prenant chaque jour 5 à 20 minutes (selon votre emploi du temps) pour travailler vos abdominaux. A la fin de la semaine, vous serez étonné de constater que vous avez réussi le challenge, que vous vous sentez mieux et que vous êtes prêt pour recommencer la semaine suivante.